7 trucs pour ne pas lâcher votre objectif

logo_ginko_seul

« Beaucoup d’échecs de la vie ont été vécus par des personnes qui n’ont pas réalisé combien elles étaient proches du succès quand elles ont abandonné. » Thomas Edison

 

  1. Agir maintenant : il n’est pas nécessaire d’attendre le bon moment pour vous lancer car il n’y a pas de bon ou de mauvais moment. Agissez maintenant et repoussez les fausses excuses comme la situation n’est pas idéale, il me manque telle ou telle information, formation, compétence… Ecoutez votre motivation, votre envie, le reste viendra avec le temps. N’abandonnez jamais pour la simple raison que ce n’est pas l’instant parfait au risque de ne jamais rien entreprendre.
  2. Le succès n’est pas instantané : tout le monde connaît l’expression « Paris ne s’est pas construit en un jour. » Et bien il en va de même pour votre objectif. Parfois cela avance tout seul, parfois vous avez l’impression de stagner (voire de régresser, si, si !!) mais même dans ces moments-là vous progressez, vous maturez. Ne soyez pas impatient, ne lâchez pas votre objectif de vue, faites-vous confiance et rappelez-vous que le plus important ce n’est pas tant la destination que le chemin pour l’atteindre.
  3. Faites-vous confiance : pour être productif et avancer sur le chemin, choisissez de vous faire confiance, croyez en vos capacités, forces, compétences qui vous permettront de contourner les obstacles qui pourront se présenter. C’est aussi en faisant que l’on apprend et que l’on fait ainsi émerger de nouvelles ressources.
  4. Ne vous laissez pas gagner par la négativité : « Je n’y arriverai pas » ; « c’est trop difficile » ; « la situation économique est mauvaise » (en même temps s’il fallait attendre que la situation économique soit bonne personne ne ferait rien depuis un moment !!). Quelles sont donc ces barrières que vous érigez vous-même ? Quelles sont les croyances qui vous paralysent et vous empêchent d’avancer ? Ne vous laissez pas affecter par ces idées négatives ou par les personnes qui peuvent vous les transmettre (rappelez-vous de l’Allégorie de la grenouille). Vous n’êtes pas parfait, personne ne l’est. Acceptez de ne pas savoir, de ne pas faire bien du premier coup, de faire des erreurs et d’apprendre de celles-ci, c’est comme ça que vous progresserez.
  5. Sortez de votre zone de confort : peut-être est-ce par là que j’aurais du commencer ?! Vous pourrez difficilement avancer et réussir si vous continuer à faire ce que vous savez faire sans vous mettre en posture d’apprentissage, à savoir sortir de votre zone de confort. Avoir un projet, quel qu’il soit, peut signifier qu’il va vous falloir apprendre à désapprendre pour apprendre à nouveau. Sortir de sa zone de confort, c’est découvrir de nouvelles possibilités, de nouveaux horizons, faire des découvertes sur soi et ses capacités à aller puiser dans ses ressources. Sortir de sa zone de confort, c’est faire de nouvelles expériences, c’est là ou la magie opère !
  6. Restez focalisé : ne vous comparez pas autres, il n’y a rien de plus démotivant (je sais de quoi je parle !). Se comparer aux autres est une très mauvaise manière de dépenser votre temps et votre énergie et surtout c’est une source de dévalorisation. Vous avez vos propres compétences, votre propre parcours qui fait de vous une personne unique. Alors, s’il vous plaît, ne vous égarez pas, restez focalisé sur votre objectif, cherchez l’inspiration pas la comparaison.
  7. Résistez à vos peurs : votre objectif vous l’avez, vous le tenez, vous avez envie d’y aller mais  en même temps il y a de l’incertitude qui elle génère de l’anxiété, sentiment relié à l’émotion « peur ». Plus vous aurez d’émotions négatives comme la peur, plus vous perdrez de vos capacités. Alors pratiquez la politique des petits pas, une chose après l’autre qui vous permettront de générer plus facilement du succès et de ce fait des émotions positives source de capacités intellectuelles accrues.

Pour ceux d’entre vous qui se sentent simplement découragés parce que vous avez l’impression que personne ne croit en vous, sachez que moi je crois en vous. Je crois que vous pouvez faire ce que vous avez décidez de faire, parce que vous avez les ressources pour le faire, pour contourner, dépasser les obstacles qui peuvent se dresser sur votre chemin.

Alors comment allez-vous résister et ne pas lacher votre ou vos objectif(s) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *